Tempérament des bouledogues français : les bons et les mauvais côtés.

En dépit de son expression triste, le bouledogue français est amusant, divertissant et très amical.

Aussi à l’aise en appartement que dans une ferme, il est très vivant, plus que ce que vous penseriez en voyant son air trapu. Les chiots bouledogues français sont très fougueux et courir après les balles est une de leurs passions. Les adultes sont plus calmes et peuvent rester vautrés toute la journée sur le canapé, mais ils aiment également faire le fou et se promener lorsque la température est agréable.

La plupart des bouledogues français sont amicaux envers les gens, d’autres sont plus réservés. Les bouledogues français n’aboient pas beaucoup, si ce n’est pour annoncer des visiteurs.

Ils ne sont pas agressifs envers les autres animaux (certains bouledogues français courent néanmoins après les rongeurs). Les mâles peuvent avoir tendance à se chamailler entre eux.

Le bouledogue français est assez têtu, il peut être difficile de l’éduquer. Il est très sensible, se souvient de ce qu’il apprend et répond de manière positive au dressage précoce, patient et persistant qui implique de la nourriture.  Ces chiens à face courte et camuse grognent, reniflent et ont des flatulences.

Si vous recherchez un chien qui…

  •                       Est petit mais robuste – pas un délicat chien d’appartement
  •                       A de grands yeux expressifs
  •                       A un pelage soyeux, facile d’entretien, dans de nombreuses couleurs
  •                       Est généralement poli envers tout le monde, y compris les autres animaux
  •                       Aime jouer et courir après des balles
  •                       N’a pas besoin de beaucoup d’exercice
  •                       N’aboie pas beaucoup

Un bouledogue français est fait pour vous.

Si vous ne voulez pas avoir affaire à…

  •                       Grognements, reniflements, sifflements, ronflements, bave
  •                       Gaz (flatulences)
  •                       Entêtement et difficulté à l’apprentissage de la propreté
  •                       Certains problèmes de santé potentiels en raison de sa tête déformée
  •                       Coût élevé

Un bouledogue français ne vous conviendra peut-être pas.

Voici ce à quoi il faudra réfléchir avant d’adopter un bouledogue français :

Minimiser les problèmes pouvant être causé par leurs petites têtes :

o                      Leur appareil respiratoire est fragile, aussi ne fumez pas près de lui, n’utilisez pas de nettoyant ménager chimique et gardez-les à distance du pollen et de l’herbe fraîchement coupée.

o                      Veillez à ce que votre vétérinaire utilise des anesthésiants moderne (par exemple de l’isoflurane) et insistez pour que la pression sanguine et le rythme cardiaque soient surveillés. De nombreux vétérinaires ne sont pas assez précautionneux lorsqu’ils anesthésient des races à petite tête.

o                      Lorsque le temps est chaud ou humide, minimisez les activités d’extérieur et gardez-le à la maison, avec l’air conditionné. Les chiens à petite tête présentent un plus grand risque de coup de chaleur car ils n’arrivent pas à haleter suffisamment pour baisser leur température corporelle.

o                      Promenez-le avec un harnais en forme de Y qui entoure son poitrail plutôt que son cou. Un collier fait pression sur la trachée et rend la respiration plus difficile.

o                      Lavez et séchez les plis de la peau de son visage après chaque repas.

Entêtement. Les bouledogues français ne sont pasdes Golden Retrievers. La plupart des bouledogues français sont assez têtus et peuvent être manipulateur. Vous devez leur montrer, en étant constant, que vous pensez vraiment ce que vous dites (la nourriture est un bon moyen de motivation avec les bouledogues français, mais si vous leur en donnez trop et ne leur faites pas faire assez d’exercice, ils seront en surpoids).

Apprentissage de la propreté. Au moins quatre à six mois sont nécessaires au dressage.

Bruits émis par les bouledogues français. En raison de leur petite tête, la grande majorité des bouledogues français grognent, reniflent, sifflent et ronflent. Certaines personnes trouvent ces bruits mignons, d’autres les trouvent énervants. Certains bouledogues français, surtout ceux aux bajoues flasques, mettent de la salive partout lorsqu’ils boivent. Certains bavent également, surtout après avoir mangé et bu.

Gaz (flatulences). Toutes les races de chiens à petite tête avalent beaucoup d’air lorsqu’ils mangent, et cet air doit bien ressortir.

Problèmes de santé. En raison de mauvaises pratiques d’élevage et de leur petite tête, les bouledogues français souffrent énormément de problèmes de santé, surtout de maladies d’articulations, de la colonne vertébrale, des yeux, cardiaques et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website