Les poux du cochon d’inde

Coco se gratouille? mmm bizarre… il a peut-être des poux !

 

poux  1. Qu’est-ce qu’un poux de cochon d’inde?

C’est un insecte qui vit accroché aux poils, et se nourrit de squames, poils et débris cutanés.

Le saviez-vous? Il existe

– des poux piqueurs (Anoploures) hématophages, c’est à dire qu’ils sucent le sang, comme ceux qu’on retrouve sur nos têtes 

– des poux broyeurs (Mallophages), comme ceux qu’on retrouve chez nos cochons d’inde.

 

2. Comment puis-je voir si mon cochon d’inde a des poux?

Si votre cochon d’inde se gratte, il est probable qu’il y ait des ectoparasites (parasites qui vivent à l’extérieur du corps de l’animal).

Examinez alors son pelage: les poux se voient à l’œil nu. Ça ressemble à des grains de riz miniatures et qui bougent! Des bêbêtes allongées et plates de couleur claire, blanchâtre ou jaunâtre. Souvent présentes à la base des poils, pensez à les écarter en faisant une raie pour mieux observer.

Le saviez-vous? L’infestation par les poux s’appelle la phtiriose.

Parfois on retrouve des squames, des zones sans poil, voir des lésions de grattage.

 

3. Est-ce que c’est transmissible?

Entre cochons d’inde, oui! c’est même très contagieux. En général la transmission se fait par contact direct entre animaux.

NB : Attention lors de l’introduction d’un nouvel animal! Pensez à le montrer d’abord à un vétérinaire, ou faire un traitement préventif.

Parfois la transmission peut se faire via l’environnement (litière, serviette de transport, ..) mais c’est plus rare car les poux survivent peu de temps dans le milieu extérieur.

En revanche pas de transmission à l’homme, alors si après avoir découvert que votre cochon d’inde avait des poux, ça vous gratte la tête frénétiquement, et bien… c’est dans votre tête et pas dessus! 😉

IMG_9465 - copie2

 

4. Comment traiter?

Consultez rapidement votre vétérinaire, il confirmera éventuellement le diagnostic en prélevant des poils à regarder au microscope. L’infestation par les poux se soigne très bien.

Il vous prescrira le traitement le plus adapté, souvent sous forme de pipette qu’il faut vider sur la peau de l’animal après avoir écarté le poil.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website